Poirier : la cire n’est pas un luxe

0
682

La poire est un fruit qui est, une fois bien mûr, particulièrement gorgé d’eau. Le pédoncule (la queue du fruit), constitue une issue par laquelle l’air rentre dans le fruit et accélère l’évaporation de l’eau. Il en résulte un flétrissement de la chair qui perd toute sa saveur. En coiffant l’extrémité de la queue d’une touche de cire, on bloque l’entrée de l’air dans le fruit qui se trouve ainsi stabilisé et conserve toute sa saveur plusieurs semaines voire quelques mois. Il est vraiment intéressant de pratiquer cette mesure sur des variétés comme les délicieuses ‘Passe-Crassane’, ‘Beurré-Hardy’, ‘Williams’ ou encore ‘Guyot’