Le passe-pied au potager

0
296

On a tous connu les planches que les anciens jetaient entre les rangs du potager pour se déplacer. Le nom est d’ailleurs resté pour désigner une longueur. Mais ces planches ne sont pas toujours stables, surtout si on se déplace avec une brouette. Alors les plus ingénieux prévoient des « passe-pied » qui puissent être assez larges et assez solides. Au hasard de nos ballades jardinières, nous avons apprécié toutes sortes de passe-pied. Les parties supérieures des palettes posées simplement sur le sol permettent déjà à la roue de la brouette de ne pas s’enfoncer dans la terre rendue boueuse après une averse. Le passe-pied en pierre semble plus durable mais il peut se couvrir assez vite de terre. Il faut donc surélever chaque pierre en ménageant une assise en sable pour une bonne stabilité. Enfin, certains combinent efficacité et esthétique. C’est le cas avec ce joli passe-pied en petits briques. Là aussi, on a creusé une légère fosse, damé le sol puis apporté du sable avant de poser et ancrer les briques.