Asperges : protégez-les sans les forcer

0
476

En février, le froid s’intensifie avec des gels qui peuvent être sévères. Du coup, on protège les cultures qui sont en place, notamment les asperges. Sur des plants installés, il suffit d’épandre une bonne couche de paille bien sèche ou de fougères qu’on maintient avec un voile de forçage. On peut aussi mettre en place des tunnels, mais attention : dès que le redoux survient, il faut découvrir le rang car sinon, dans le pire des cas, le paillage trop épais étouffe et pourrit les cultures et dans le meilleur des cas, cela reviendrait à « forcer » les asperges. Elles seraient alors superbes, plus fortes que d’habitude et plus précoces, mais vous épuiseriez les plants au moins l’année suivante. Et puis, des plants qui seraient plus ou moins forcés chaque année périclitent beaucoup plus vite que les autres.

En + : sur sol sableux, il suffit de butter pour protéger le rang.