Le premier vol du carpocapse

0
451

En avril, bon nombre de mouches et papillons parasites prennent leur premier envol. C’est le cas du carpocapse dont la femelle pond ses œufs dans les fleurs du pommier. Quand l’œuf s’ouvre, la larve est installée au cœur du fruit naissant et il est trop tard pour intervenir. En revanche, en piégeant le papillon mâle quand il vole, on l’empêche d’aller féconder la femelle. Du coup, pas de ponte et donc pas de ver dans le fruit quelques semaines plus tard.
Il suffit pour cela de suspendre dans le pommier un piège à phéromones capable d’attirer le papillon mâle et de l’empêcher de repartir en le gardant englué sur le carton. Attention, chaque parasite est sensible à certaines phéromones et pas d’autres. Prenez bien un piège contre le carpocapse. Un piège suffit pour protéger 2 ou 3 arbres.