Fin septembre, on plante les figuiers. Mais attention, premier critère de choix : la variété doit être autofertile. En effet, certains ont la capacité de fructifier par parthénocarpie, c’est-à-dire sans fécondation. C’est beaucoup plus simple et plus sûr.
Second critère : la variété bifère donne deux vagues de fruits (en début d’été et en début d’automne), la variété unifère, une seule récolte en fin d’été. En région fraîche, optez pour la seconde et ailleurs pour l’une ou l’autre.
Enfin, veillez à l’encombrement de l’arbre adulte. ‘La Pastilière’ monte à 3 ou 4 m et la ‘Bourjassotte noire’ à 9 m.

En + : c’est aussi en septembre qu’on fait de belles boutures.