Des gunneras à l’abri

0
55

On sait que les gunneras géantes sont frileuses. Elles survivent jusqu’à -7° C mais elles souffrent. En réalité, dès que les températures deviennent négatives, elles commencent à peiner. C’est la raison pour laquelle on a tout intérêt à bien les protéger durant tout l’hiver. Dans les parcs, on n’hésite pas à les emballer.
On commence par couper les grandes feuilles. On couvre la souche d’une épaisse couche de paille sèche. On peut coiffer avec les feuilles posées sur le dessus et à l’envers.
Enfin, on tend un voile de forçage qui a le double mérite de maintenir en place la protection et de garder à l’abri des vents.
L’aspect est curieux mais c’est très efficace.