Qu’il s’agisse d’un giraumon ou d’un potiron, d’une butternut ou d’un potimarron, il est important de ne pas rater les deux derniers mois de culture.
En fin d’été, il faut stopper les arrosages. Les fruits ne grossiront plus. Ils vont juste poursuivre leur maturité quelques semaines.
Second geste indispensable, vous devez glisser sous chaque fruit un paillage pour éviter tout contact direct avec la terre. Il serait dommage que les pluies de septembre mouillent le sol et du coup pourrissent les courges. Utilisez de la paille, des fougères sèches, des paillettes de lin (mais c’est vite coûteux), du bois broyé.
Enfin, troisième précaution, supprimez les feuilles en surnombre et les plus abîmées. Elles fatiguent inutilement le plant et peuvent surtout constituer des abris pour des parasites de toutes sortes.

En + : dans les régions les plus froides, n’attendez pas les premières gelées blanches pour récolter.