Aussi nommé pois carré, ce pois asperge n’est pas vraiment un pois, même s’il fait partie de la famille des légumineuses papilionacées. Ses fleurs vont du bleu pâle au rouge pourpre, ce qui en fait un végétal très décoratif.

Voilà un légume ancien, presque totalement oublié, et pourtant très intéressant. De son vrai nom Tetragonolobus purpureus, le pois asperge forme de jolis buissons rampants ou à port libre, montant jusqu’à 40 cm de haut, parfois plus. Ses tiges commencent à pousser dressées, puis finissent par retomber légèrement sous la longueur des tiges ramifiées aux feuilles trifoliées de forme ovale. Elle est cultivée pour ses fruits mais on aime aussi ses petites fleurs qui font penser à des papillons. Si ses fruits sont remarquables, il semble pourtant plus juste de parler de « gousses ». Celles-ci sont allongées, bordées sur leur longueur par quatre ailes membraneuses, d’où le nom parfois rencontré de pois ailé ou de pois carré. C’est une plante qui possède de vrais atouts pour la santé. Elle est digestive, énergétique, riche en vitamines A, B et C, mais aussi en calcium, en magnésium. De plus, sa culture est assez facile.

Où et quand semer
Vous pouvez vous procurer des graines de pois asperge dans les graineteries des magasins bio ou sur les catalogues des semences de légumes anciens. Le pois asperge craint le froid. Choisissez donc une exposition bien ensoleillée et selon le climat de votre région, ne semez trop tôt : gare aux saints de glace.
Attention, il craint également la sècheresse. Il faudra donc bien veiller à la fraîcheur du sol. Les semis du pois asperge peuvent être faits dès la mi-avril et jusqu’à la fin mai, parfois même mi-juin. Patrice Peloutxao* conseille toujours d’étaler les semis en deux ou trois fois, ceci vous permettra d’étaler également la récolte. Les jardiniers des régions méditerranéennes, du littoral atlantique et de Bretagne peuvent semer le pois asperge dès l’automne et jusqu’aux premières gelées, le long d’une treille ou d’une clôture.

Pour être bien cultivée, cette plante aime les sols profonds (terre ameublie sur une demie-hauteur de bêche), frais et fertile. Le pois asperge doit être semé en poquets de 3 graines peu profonds (2 à 3 cm). Espacez les lignes d’environ 40 cm.
Lorsque les graines sont en place, recouvrez de terre, tassez légèrement et arrosez. Quand les plants atteignent 3 à 4 cm de hauteur, ne conservez que le plus vigoureux. La fraîcheur du sol est importante pour obtenir des gousses tendres, car les arrêts végétatifs consécutifs à un déficit d’eau les rendent vite filandreuses. Cependant, si vous cultivez les pois asperges uniquement pour leur côté esthétique, les besoins en eau sont beaucoup moins importants. Il est inutile de « ramer » ces pois.

Cueillez des gousses jeunes
Dès que les premières fleurs apparaissent, surveillez vos plants car les premières gousses ne tarderont pas. Le fruit peut mesurer jusqu’à 10 cm mais il faut le récolter bien avant terme. La taille idéale s’obtient généralement 3 mois après semis, c’est-à-dire de mi-juillet à mi-septembre, quand le fruit mesure environ 3 à 4 cm. Au delà de cette taille, le fruit durcit, devient filandreux et désagréable en bouche.
Si la récolte est importante, sachez que les pois asperges pourront être préparés en conserve, comme les haricots, ou placés au congélateur. Dans ce cas, n’omettez pas d’inscrire la date de la récolte sur les sachets.

Les bons voisins
Le pois asperge se plait beaucoup en compagnie des carottes, des laitues, des tomates, des betteraves et des fraises. Par contre, évitez de le planter à proximité des oignons (toutes sortes), de l’échalote, de l’ail.
Comme les pois, les fèves ou les haricots, le pois asperge est une plante dite améliorante. Patrice suggère d’appliquer une rotation de 2 à 3 ans.
Cette plante peut aussi être utilisée en engrais vert. Laissez les racines dans le sol après la récolte car elles l’enrichiront en azote. Les tiges et le feuillage peuvent être épandus sur le sol après avoir été réduis en copeaux.

François Willemin

* Patrice Peloutxoa, jardinier passionné installé sur la côte basque, cultive très souvent le pois asperge. Il apprécie autant ce légume pour ses gousses que pour sa floraison.