L’ail pour se débarrasser d’une souche

0
82

En me séparant d’un mimosa (A. dealbata), je n’imaginais pas à quel point les racines allaient émettre des rejets. Il y en avait partout à 15 m à la ronde (et même chez le voisin). Sur la pelouse, la tondeuse faisait l’affaire mais dans les massifs et au pied des rosiers, c’était plus compliqué.
Plutôt que d’avoir recours à un produit dessoucheur, certes efficace mais chimique et donc hyper polluant, j’ai tenté le remède de bonne-femme suivant : percer des trous profond (8 cm) sur la souche et glisser à l’intérieur une ou deux gousses d’ail.
Ce serait en germant que l’ail réduit la vitalité de la souche. C’est à vérifier mais en tout cas un à deux mois plus tard, je constatais déjà beaucoup moins de rejets de mimosa.